Quinoa (ou freekeh) au pesto de coriandre, courge rôtie au four et sauce tahini

Quel mélange savoureux!  J’adore la sauce au tahini, j’en mettrais sur tout. Elle garnie ici un bol très savoureux, qui fait un repas complet. Comme je suis intolérante au quinoa, j’en ai fait 2 versions : une avec du freekeh pour moi et une au quinoa pour mon copain. Le pesto de coriandre est une très bonne façon de passer un restant d’herbes un peu défraîchie qui traîne au frigo. J’en avais fait une grande quantité que j’ai parla suite congelé dans des bacs à glaçons. C’est toujours pratique à avoir sous la main!

blog-7285

Ingrédients

1 1/2 tasse de quinoa rincé (ou freekeh)
1/2 tasse de pesto de coriandre (environ)
1 courge pelée, taillée en dés
1 tasse de pois chiches
2 tomates, coupées en deux sur l’épaisseur
huile d’olive
herbes (thym et origan)
pousse (facultatif)
sel et poivre

Pesto de coriandre

un bouquet de coriandre
1/2 tasse de cajou rôtie
jus 1/2 à 1 citron
1 c.s. huile de sésame
huile d’olive
sel et poivre

Sauce tahini

4 c.s. tahini
4 c.s. d’eau
jus 1/4 citron
1 gousse d’ail émincé
sel et poivre

Instructions

Sur une plaque allant au four, mélanger les dés de courges avec un filet d’huile et assaisonner de sel et poivre. Faire rôtir au four environ 30 minutes à 400, en brassant à la mi-cuisson.

Verser un filet d’huile d’olive sur les tomates, garnir d’herbes au choix, de sel et de poivre. Cuire environ 15 minutes au four.

Pendant ce temps, cuire le quinoa ou le freekeh selon les instructions du fabriquant. Lorsque la céréale est presque prête, ajouter les pois chiches pour réchauffer. Ajouter le pesto et bien mélanger. Assaisonner de sel et poivre au goût. Réserver.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce au tahini. Réserver.

Dans une assiette ou un bol, déposer le quinoa au pesto, garnir de dés de courges et arroser de sauce au tahini. Servir avec la tomate rôties et garnir de pousses si désiré.

Recette de lentilles et patates douces

Vous aurez sans doute remarquer que je fais régulièrement des mijotés de légumes et de légumineuses. Ceux-ci finissent souvent par se ressembler… à moins que je ne varie les épices. C’est ce qui est le cas pour cette recette-ci qui est aromatisée d’un mélange d’épice éthiopien! Le mélange est très savoureux, sans être trop puissant. Ce plat serait très bon accompagné d’injera (crêpes éthiopiennes à la farine de teff) ou encore avec des crêpes de sarrasin.

mijoté éthiopien

Ingrédients (4 à 6 portions)

1 oignon, haché
3 gousses d’ail, émincées
1 c.t. paprika
1/2 c.t. piment de la Jamaïque, moulu
1/2 c.t. poivre noir
1/2 c.t. cardamone, moulue
1/2 c.t. clou de girofle, moulu
1/2 c.t. graines de coriandre, moulues
1/2 c.t. graines de cumin, moulues
1/4 c.t. piment de Cayenne
1/4 c.t. fenugrek, moulu
1/2 c.t. gingembre, moulu
1/4 c.t. cannelle
1 c.s. pâte de tomate
4 tasses de coulis de tomate
1 tasse de bouillon de légumes
1 tasse de lentille du Puy
1 patate douce, taillée en dés
3 pommes de terre, taillées en dés
2 carottes, taillées en dés
2 tasse de chou, émincé
sel, poivre au goût
huile d’olive

Instructions

Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon à feu moyen 5 à 7 minutes. Ajouter l’ail et les épices et cuire 1 à 2 minutes. Ajouter la pâte de tomate et cuire encore une minute. Ajouter le coulis de tomate, le bouillon, les lentilles et les légumes. Porter à ébullition, couvrir et mijoter environ 30 minutes. Brasser à quelques reprises pendant la cuisson. Si le mijoté semble trop épais en cours de cuisson, ajouter de l’eau ou du bouillon. Assaisonner au goût et servir.

Pâté chinois, pas chinois!

Si vous avez boudé le pâté chinois dans votre enfance, celui-ci n’a rien à voir avec le classique que vous connaissez tant. Le ketchup n’est même pas nécessaire puisque le mélange est assez goûteux. L’ajout de tomates et d’épices avec les lentilles donnent beaucoup de saveur, en plus de rendre le tout bien moelleux. C’est donc un pâté chinois pas plate du tout que je vous présente ici!

paté chinois

Ingrédients (4 à 5 portions)

1 patate douce (environ 400 grammes)
2-3 pommes de terre (environ 400 grammes)
1/2 tasse de lait d’amande ou autre lait végétal (la quantité de lait peut varier en fonction du type de pommes de terre utilisé)
1 oignon, émincé
1 carotte, émincée
3 gousses d’ail, hachées
3/4 tasse de lentilles du Puy, rincées
150 grammes de tofu, émietté (facultatif)
1 c.t. graines de cumin, moulues
1 c.t. origan séché
1/2 c.t. graines de coriandre, moulues
1/4 c.t. paprika fumé
1 branche de thym
1/4 tasse de vin blanc
1 tasse de bouillon de légumes
1 1/2 tasse de tomates en dés, tomates broyées ou sauce tomate
2 à 3 c.s. de tomates séchées, émincées
1 tasse de champignons, émincés finement
1/2 courgette, en petits dés
1 tasse de maïs (frais ou surgelé)
huile d’olive
sel et poivre

Instructions

Dans une casserole, chauffer l’huile à feu moyen. Ajouter le tofu émietté et faire revenir quelques minutes. Ajouter l’oignon, les champignons, la carotte et l’ail, et cuire en brassant à quelques reprises pendant environ 6 minutes. Ajouter les lentilles, le cumin, la coriandre, le paprika fumé, le thym, du sel et du poivre. Cuire 2 à 3 minutes. Ajouter le vin blanc, les tomates, le bouillon et  les tomates séchées et porter à ébullition. Cuire à couvert pendant environ 15 minutes. Ajouter les courgettes et le maïs et cuire encore 10 minutes. Rajouter du bouillon si le mélange semble sec, et cuire jusqu’à ce que les lentilles soient tendres. S’il reste du liquide et que le mélange est cuit, laisser réduire à découvert.

Pendant ce temps, dans une casserole d’eau bouillante salée, cuire les pommes de terre et la patate douce à couvert pendant environ 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égoutter les pommes de terre et la patate douce et les remettre dans la casserole. À l’aide d’un pilon, les réduire en purée avec le lait d’amande et assaisonner de sel et poivre au goût. Réserver.

Dans un plat allant au four, déposer le mélange de lentilles, et couvrir de la purée de pomme de terre et de patates douces. Arroser d’un filet d’huile d’olive et saupoudrer de paprika si désiré.  Cuire dans un four préchauffer à 375 pendant environ 35 minutes.

Curry de haricot rouge et romesco au garam masala

Voilà un bon mijoté de haricot qui réconforte! J’ai fait rôtir les choux romanesco au four séparément parce que j’adore la texture lorsqu’ils sont rôtis. Mais si vous voulez sauter une étape, vous pourriez tout simplement les ajouter au cari au même moment que les pommes de terre. Ils prendraient alors davantage les saveurs des épices. Le mélange d’épice est plus parfumé que piquant, mais n’hésitez pas à ajuster la quantité de piment de Cayenne pour le mettre à vôtre goût.

blog-6825

Ingrédients

2 oignons émincés
3 gousses d’ail émincées
1 à 2 c.s. de gingembre émincé
1 c.t. curcuma frais (ou en poudre)
1/2 c.t. graines de cumin
1/4 c.t. graines de moutarde
1/4 c.t. graines de coriandre
1 c.t. garam masala
1/8 à 1/4 c.t. piment de Cayenne
1 carotte en dés
1 pomme de terre en dés
1 chou romanesco en bouquet (ou un chou fleur)
1 conserve de tomates entières (je les ai légèrement broyé au pied mélangeur)
3 tasses de haricots rouges, cuits
huile de coco
coriandre fraîche au goût

Instructions

Dans une casserole, faire revenir les oignons à feu doux pendant une dizaine de minutes dans l’huile de coco. Ajouter l’ail, le gingembre, le curcuma, les épices, les carottes et les pommes de terre. Cuire une ou 2 minutes en brassant (ajouter 1 c.s. d’eau si le mélange colle dans la casserole). Ajouter les tomates, les haricots, et assaisonner au goût. Porter à ébullition et couvrir. Cuire à feu moyen environ 20 minutes, ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Pendant ce temps, mélanger les bouquets de romanesco avec un peu d’huile de coco, de sel et de poivre sur une plaque allant au four. Cuire environ 20 minutes à 425 en mélangeant à la mi-cuisson. Ajouter les romanescos dans le curry et cuire quelques minutes supplémentaires. Ajouter un peu d’eau ou de bouillon si la consistance du curry est trop épaisse. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir avec de la coriandre fraîche, et du riz brun.

 

 

Couscous aux pois chiches et aux légumes

Ce couscous est un repas qui se prépare très bien d’avance et il sera encore plus savoureux une fois réchauffée. Je l’ai cuisiné un dimanche après-midi, question de prendre un peu d’avance sur mes repas de semaine, et ça devient un très bon dépanneur! J’ai fait moi-même mon mélange d’épices (ras-el-hanout) que vous retrouverez plus bas, mais si vous avez déjà un préparé (ou encore un mélange d’épices à couscous), vous sauverez quelques minutes.

couscous pois chiches

Ingrédients (6 portions)

1 oignon émincé
4 gousses d’ail, émincées
2 à 3 c.s. ras-el-hanout*
2 c.s. pâte de tomate
1 c.t. sauce harissa
5 tasses de bouillon de légumes
2 carottes, taillées en dés
1/2 courge butternut, taillée en dés
1 navet, taillé en dés
1 pomme de terre, taillée en dés
3 tasses de pois chiches, rincés et égouttés
1 courgette, taillée en dés
4 tomates italiennes, taillées en dés
1/4 tasse de pruneaux séchés
sel, poivre
huile d’olive

Instructions

Dans une casserole, faire revenir à feu moyen les oignons quelques minutes. Ajouter l’ail, les épices, la pâte de tomate et la sauce harissa. Cuire une minute en brassant. Ajouter le bouillon, les carottes, le navet, la courge, les pommes de terre et les pois chiches. Porter à ébullition, couvrir et mijoter à feu moyen pendant 35 à 40 minutes. Ajouter les courgettes, les tomates et les pruneaux et cuire 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Servir accompagné de couscous ou de quinoa (pour une version sans gluten) auquel on peut ajouter une poignée de raisin de Corinthe à la cuisson.

*j’ai pris le mélange de ras-el-hanout que j’avais déjà fait pour sauver un peu de temps. Vous pouvez acheter ce mélange d’épice déjà préparé, ou encore le préparer vous-mêmes, vous en aurez toujours sous la main!

1  c.t. de cumin moulu
1 c.t. de gingembre moulu
1 c.t. de curcuma moulu
3/4 c.t. de cannelle moulue
3/4 c.t. de poivre noir fraîchement moulu
1/2 c.t. de poivre blanc moulu
1/2 c.t. de coriandre moulue
1/2 c.t. de poivre de Cayenne
1/2 c.t. de piment de la Jamaïque moulu
1/2 c.t. de muscade moulue
1/4 c.t. de clous de girofle moulus

 

Légumes racines rôtis, purée de haricot blanc à l’ail confit et dukkah

En cette belle saison des légumes racines, voici une nouvelle façon de les préparer. Je les ai servis sur une purée de haricot blanc à l’ail confit (un délice!), ainsi qu’une garniture de dukkah. Le dukkah est un mélange d’épices, de noix et de graines provenant du Moyen-Orient. On le sert souvent avec du pain, qu’on trempe dans une bonne huile d’olive et qu’on imprègne de dukkah. Ça remplace merveilleusement bien le classique balsamique-huile d’olive! J’en fais toujours un peu plus, question d’en avoir sous la main pour garnir une belle salade.

racines rotis purée haricot blanc

racines rotis purée haricot blanc 2

Ingrédients (4 portions)

4 tasses de haricots blancs, rincés et égouttés
1 tasse de bouillon de légumes
1 tête d’ail
6 tasses de légumes racines, taillés en cubes  (j’ai mis 5 carottes, 5 petites betteraves chiogga de différentes couleurs et 1 petite courge delicata)
4 à 5 tasses de kale, lavé et taillé en bouchées
5 à 6 branches de thym frais
huile d’olive
sel, poivre
dukkah (voir la recette plus bas)

Instructions

Préchauffer le four à 400.

Déposer la tête d’ail dans un papier d’aluminium, arroser d’un filet d’huile et refermer. Cuire au four environ 45 minutes pour faire confire l’ail. Retirer les gousses et réserver.

Sur une plaque allant au four, mélanger les légumes racines avec un peu d’huile d’olive, du sel, du poivre et les branches de thym. Cuire 45 à 50 minutes. Tourner à mi-cuisson. Dans un bol, masser le kale avec un filet d’huile d’olive et du sel. Ajouter le kale sur la plaque avec les légumes racines 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Dans une petite casserole, porter à ébullition les haricots blancs et le bouillon de légumes. Ajouter l’ail confit et réchauffer quelques minutes. Réduire les haricots en purée à l’aide d’un mélangeur ou d’un robot, avec un filet d’huile d’olive et assaisonner. Si la purée semble trop épaisse, ajouter un peu de bouillon ou d’eau.

Déposer de la purée dans les assiettes, garnir de légumes racines, de kale et de dukkah.

Dukkah

1/4 tasse de noix grillés, hachées finement (mélange d’amandes et de noisettes)
1/4 tasse de graines de sésame
2 c.s. graines de cumin
2 c.s. graines de coriandre
1 c.t. thym
1/2 c.t. fleur de sel
1/2 c.t. poivre noir moulu

Faire griller légèrement les graines de cumin et de coriandre. Moudre finement et mélanger avec les autres ingrédients. Conserver dans un pot hermétique.

Courge spaghetti et boulettes aux lentilles et champignons

Mon chum n’est pas fan de courge spaghetti alors que moi j’adore. J’ai essayé de lui faire aimer cela en les garnissant de boulettes végé! Et c’est 1-0 pour moi!

boulette végé et courge spag

Ingrédients – 3 à 4 portions

1 courge spaghetti
environ 3 tasses de sauce tomate (maison ou du commerce)

Boulettes aux lentilles et champignons

1 1/2 tasses de lentilles cuites (n’importe quelle couleur sauf les corail)
1 tasses de noix de grenoble rôties
1 barquette de champignons, tranchées
2 carottes émincées grossièrement
4 à 5 tomates séchées
3 gousses d’ail émincées
1 poignée de persil émincé
1 c.s. vinaigre balsamique
2/3 tasse d’avoine
2 c.s. son (de blé ou d’avoine, ou des graines de lin)
sel et poivre

Instructions

Couper la courge spaghetti en deux et retirer les graines. Huiler légèrement la surface de la courge et assaisonner. Déposer côté coupé sur une plaque allant au four, et cuire 30 à 40 minutes à 350. Le temps de cuisson dépendra de la taille de la courge.

Pendant ce temps, dans une petite poêle, faire sauter légèrement les champignons dans un peu d’huile d’olive. Au mélangeur (ou robot culinaire), pulser rapidement tous les ingrédients. On veut garder un peu de texture dans le mélange. Mouiller légèrement les mains à l’eau froide et façonner des boulettes d’environ une cuillère à soupe.  Si le mélange est trop collant, ajouter du son ou de la farine jusqu’à la texture désirée. Déposer les boulettes sur une plaque allant au four, et cuire 25 minutes à 350 en tournant les boulettes vers la mi-cuisson.

Lorsque la courge est prête (un couteau peut alors passé facilement à travers la chair), gratter avec une fourchette pour obtenir des « spaghettis » de courge. Déposer dans une passoire et laisser la courge s’égoutter 5 à 10 minutes pour retirer le surplus d’eau.

Servir la courge, arroser de sauce tomate et garnir de boulettes!