Salade de riz sauvage, orge et haricot vert

J’aime bien les salades de grains. En plus de faire un repas complet, ça fait des super lunchs! J’ai mélangé ici 2 sortes de grain (l’orge et le riz sauvage) pour varier les goûts et les textures.

blog-5705

Ingrédients (3 à 4 portions)

2/3 tasse d’orge perlé, rincé
1/2 tasse de riz sauvage
6 tasses de haricots verts, taillés en tronçon
1/2 tasse d’amandes au tamari**
2 gousses d’ail émincées
1 pincée de flocon de piment
zeste et jus de 1 citron
1/2 c.s. huile de sésame
huile d’olive
1 c.t. sauce soya
sel et poivre au goût

Instructions

Dans une casserole, porter à ébullition l’orge dans environ 3 fois la quantité d’eau. Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter environ 35 à 40 minutes (ou selon les instructions du fabriquant). Égoutter et réserver dans un bol.

Dans une seconde casserole, porter à ébullition de riz sauvage dans environ 3 fois la quantité d’eau. Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter environ  40 minutes (ou selon les instructions du fabriquant). Égoutter et réserver dans le même bol que l’orge. Verser un filet d’huile d’olive et saler.

Pendant ce temps, blanchir les haricots verts environ 3 minutes. Rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Dans une poêle, faire revenir l’ail et les flocons de piment fort quelques minutes. Ajouter les haricots verts et faire sauter quelques minutes. Ajouter dans le bol avec l’orge et le riz sauvage. Ajouter le zeste et le jus de citron, un filet d’huile d’olive, l’huile de sésame, la sauce soya et les amandes au tamari. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et servir.

**Mélanger des amandes avec un peu de sauce soya ou de sauce tamari, et rôtir au four 10 à 12 minutes à 325. Laisser refroidir.

Publicités

Bol de riz rouge au tofu poêlé, légumes rôtis au four

J’adore les salades repas qui se mangent dans un bol : une céréale chaude, une protéine et une foule de légumes. J’en mangerais à tous les jours! Le tofu de ce bol a été mariné une journée complète, ce qui l’a rendu très goûteux. Pour le reste, le tout s’assemble très rapidement pour  un repas de semaine. On double la recette si on veut des lunchs (et on en veut!)

bol de tofu et chou fleur

Ingrédients (2 personnes)

1/2 tasse de riz rouge
1 patate douce, en tranche de 1 cm
3 tasses de chou-fleur en bouquet
1/2 bloc de tofu en dés
2 grosses poignée de mâche (ou de roquette)
1/2 à 3/4 tasse de coriandre légèrement haché
jus 1/2 citron
1 c.s. sauce soya
1 c.s. huile d’olive
2 gousses d’ail
1/4 à 1/2 c.t. cumin
1/4 c.t. origan séché

Vinaigrette au tahini

2 c.s. tahini
2c.s. huile d’olive
2 c.s. d’eau
jus 1/2 citron
1/2 c.t. sirop d’érable
1/4 c.t. cumin
1/8 c.t. sambal oelek
sel et poivre

Instructions

Préchauffer le four à 400.

La veille, mélanger le jus de citron, la sauce soya, l’huile d’olive, l’ail, le cumin et l’origan dans un plat et y faire mariner les dés de tofu au réfrigérateur une nuit.

Dans une casserole, porter 1 tasse d’eau légèrement salée à ébullition. Ajouter le riz, couvrir et cuire environ 30 minutes (goûter le riz pour vérifier le temps de cuisson). Le riz n’absorbe pas nécessairement toute la quantité d’eau. Si c’est le cas, égoutter le riz avant de servir.

Sur une plaque allant au four, déposer les tranches de patates douces et les bouquets de chou-fleur et arroser légèrement d’huile d’olive. Assaisonner. Cuire une 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les légumes soient bien dorés, en brassant à la mi-cuisson.

À la poêle, faire sauter les dés de tofu 5 à 10 minutes pour bien les dorer. Réserver.

Dans un bol, déposer le riz, garnir des légumes rôtis, des dés de tofu, de la mâche et de la coriandre. Arroser de vinaigrette et servir.

Salade de haricots de Lima au curcuma, pommes de terre au pesto de kale et herbes fraîches

Voilà une salade tout en fraîcheur, où chaque ingrédient est mis en valeurs. Des pommes de terres nouvelles relevées d’un pesto de kale, des haricots de Lima légèrement poêlées avec du curcuma, des tomates juteuses, et une bonne quantité d’herbes.

Salade patates et pesto kale

Ingrédients

4 à 5 petites pommes de terre coupées en quartier
1 1/2 tasse de haricots de Lima cuits (environ une conserve)
2 tasses de kale
4 tasses de mesclun
2 tasses d’herbes fraîches (au choix : ciboulette, aneth, basilic, coriandre, persil, origan, … ), hachées grossièrement
1/2 tasse de pacanes (ou autre noix au choix)
1 1/2 tasses de tomates cerises coupées en 2
2 gousses d’ail émincées
1 pincée flocon piment fort
1/2 c.t. curcuma
jus 1/2 citron
1 lime
huile d’olive
sel et poivre

Instructions

Dans une casserole, faire bouillir les pommes de terre dans une eau légèrement salée. Égoutter lorsqu’elles sont cuites mais encore fermes.

Dans un four préchauffé à 325, faire rôtir les pacanes 10 minutes. Réserver.

Faire cuire à la vapeur le kale environ 1 minute. Mettre les noix, le kale, le jus de citron, une gousse d’ail et un filet d’huile au robot (environ 1 à 2 c.s.). Assaisonner. Vous pouvez ajouter un peu d’eau pour diluer le pesto. Ça évite de devoir mettre une trop grande quantité d’huile. Réserver.

Dans un bol, mélanger une partie du pesto de kale avec les pommes de terre. Garder le reste du pesto pour servir sur la salade.

Dans une poêle, faire sauter l’autre gousse d’ail, le piment fort et le curcuma dans un peu d’huile d’olive. Ajouter les haricots de Lima et sauter 1 à 2 minutes.  Assaisonner et réserver.

Dans des bols, répartir la mesclun, les herbes fraîches, les pommes de terre au pesto, les haricots de Lima, les tomates, et le reste du pesto. Garnir d’un quartier de lime, arroser d’huile d’olive et servir.

Salade de riz brun aux courgettes et au maïs

J’avais le goût de manger des tacos, mais aucunement le temps de faire toutes les préparations requises. J’y suis donc restées dans les mêmes saveurs, mais en salade de riz. J’avais du maïs surgelé que j’avais reçu dans mon panier bio, mais si vous êtes dans la plein saison des maïs, n’hésitez pas à faire grillé des épis entiers sur le bbq. J’ai accompagné la salade d’un pico de gallo (salsa de tomate que vous retrouverez la recette plus bas) et de tortillas de maïs grillés. Ça goûte l’été!

riz courgette et mais

Ingrédients (4 portions)

1 1/4 tasse de riz brun
2 1/4 tasses d’eau
3 courgettes taillées en demi lune
1 oignon rouge en lanière
1 tasse de maïs surgelé, dégelé et égoutté
1/4 tasse de coriandre fraîche hachée
1/4 tasse de ciboulette hachée
jus 1/2 lime
huile d’olive
1 c.t. cumin moulu
1/4 c.t. poudre de chili
1/4 à 1/2 c.t. piment chipotle en sauce adobo haché
sel et poivre
1 ou 2 avocat(s)

Instructions

Dans une petite casserole, porter l’eau à ébullition. Y ajouter le riz brun, baisser le feu à minimum, couvrir et mijoter environ 30 minutes jusqu’à ce que le riz soit cuit. Réserver.

Préchauffer le four à 450.

Sur une plaque, mélanger les courgettes et les oignons rouges avec un filet d’huile, du sel et du poivre. Cuire 20 à 30 minutes, en tournant à la mi-cuisson. Sur une autre plaque, mélanger le maïs avec un filet d’huile, du sel et du poivre. Vers la mi-cuisson des courgettes, ajouter le maïs au four. Si les légumes ne sont pas assez grillés, vous pouvez les passer quelques minutes sous le grill.

Pour la vinaigrette, mélanger le jus de lime, 2 c.s. d’huile d’olive, le cumin, la poudre de chili, le piment chipotle et un peu de sel.

Dans un grand bol de service, mélanger le riz, les légumes, les herbes et la vinaigrette. Goûter et rectifier l’assaisonnement.  Garnir d’un quartier d’avocat et servir.

 Pico de gallo

1 tomate hachée en petits dés
1 1/2 c.s. d’oignon rouge ou échalote française haché finement
piment fort au goût
jus 1/4 lime
filet d’huile d’olive
1 c.s. coriandre hachée
sel, poivre

Mélanger tous les ingrédients ensemble.

 

 

Panais rôtis sur salade de lentilles au za’atar

J’avais tout plein de panais que j’avais reçus dans mon panier bio. Ma façon préférée de les servir est de les faire rôtir au four avec un peu d’huile d’olive. J’adore! Ils étaient donc la vedette de cette belle salade qui met encore une fois en vedette les épices du Moyen-Orient.

blog (1 of 2)

Ingrédients (4 portions)

10 panais, épluché et tranché en 2 sur le long
1 1/4 tasse de lentilles du Puy
1/2 tasse de couscous israélien
2 tasses d’épinards émincés
1 tasse de tomates cerises coupées en 2
1 grosse poignée d’herbes fraîches hachées (menthe, ciboulette, persil et coriandre)
1/4 tasse de raisin de Corinthe
1 c.s de za’atar (ou plus au goût)
1 gousse d’ail émincée
1 échalote française émincé
jus 1/2 citron

Sauce tahini

1 c.s. de tahini
1 c.s. d’eau
1 c.s d’huile d’olive
1 c.s. de jus de citron
sel, poivre

Instructions

Préchauffer le four à 400. Sur une plaque allant au four, étendre les panais, arroser d’huile d’olive et assaisonner de sel et de poivre. Cuire 20 à 30 minutes (selon la taille des panais) en retournant à la mi-cuisson.

Dans une casserole, cuire les lentilles dans de l’eau pendant 25 minutes (selon les instructions du fabriquant). Égoutter.

Dans une autre casserole, porter de l’eau salée à ébullition et y cuire le couscous 10 à 15 minutes jusqu’à la cuisson désirée. Égoutter.

Pour la sauce tahini, mélanger le tahini avec l’eau délicatement dans un petit bol. Le tahini deviendra un peu granuleux mais continuer de brasser. Le mélange s’amalgamera. Ajouter ensuite l’huile, le jus de citron et assaisonner. Réserver.

Dans une poêle, faire revenir l’ail et l’échalote 1 ou 2 minutes dans un filet d’huile d’olive. Ajouter les lentilles, le couscous et le za’atar. Faire revenir quelques minutes pour réchauffer le tout. Verser dans un bol, et ajouter les épinards, les tomates, les herbes , les raisins de Corinthe et le jus de citron. Assaisonner au goût et ajouter du za’atar si désiré.

Servir la salade de lentilles dans une assiette et y déposer les panais rôtis. Arroser d’un peu de sauce tahini, garnir d’un quartier de citron et servir.

 

 

 

Bol de sushi

En devenant végétalienne, j’ai fait un peu plus de recherche sur la nutrition pour savoir de quelle façon je pouvais avoir une alimentation complète. Il y a 2 seuls éléments qui ne se retrouvent peu ou pas dans une alimentation végétalienne : la vitamine D et la vitamine B12. La vitamine D est absente dans les aliments de base, on la retrouve essentiellement de façon ajoutée dans les produits laitiers. On peut la retrouver également dans les laits végétaux commerciaux puisque plusieurs marques en ajoutent à leurs recettes. Par contre, comme les listes d’ingrédients ne sont pas toujours succinctes, j’ai cessé de consommer des laits végétaux commerciaux et je fais le miens moi-même. La seule source qu’il me reste donc est le soleil ou les suppléments!

Pour ce qui est de la vitamine B12, elle est absente des aliments végétaux et ne se retrouve que dans les produits animaliers. Les seules sources de vitamine B12 complètement végétaliennes sont donc la levure alimentaire, les céréales de déjeuner (certaines en sont enrichies) ou encore les algues marines. J’essaie alors d’intégrer les algues dans mon alimentation sur une base plus régulière.

C’est à partir de ces constats que j’ai créé cette recette qui met en valeur les feuilles de nori. Comme je n’avais pas beaucoup de temps devant moi, et que je n’avais pas envie de rouler des sushis, j’ai réunis tous les ingrédients d’un sushi… dans un bol!

LR_MP et Mélanie (3 of 3)

Ingrédients (4 portions)

1 1/2 tasse de riz brun, cuit et refroidi
2 carottes en juliennes
1/2 concombre en juliennes
1 à 2 avocat en tranches
1 mangue en juliennes
3 tasses de laitue romaine (ou autre type de laitue)
1 feuille et demie de nori, taillée au ciseau en lanières
1/2 bloc de tofu
1 c.s. gingembre émincé
2 c.s. sauce soya
1 c.s. huile de sésame
graine de sésame

Vinaigrette

4 c.s d’huile
4 c.s. jus de citron
2 c.s. sauce soya
2 c.s. gingembre émincé

Instructions

Faire mariner le tofu dans la sauce soya, l’huile de sésame et le gingembre environ 30 minutes. Faire revenir à la poêle environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit doré. Réserver.

Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette. Réserver.

Dans les bols, répartir le riz, les légumes, les morceaux de nori et de graine de sésame au goût. Arroser de vinaigrette et servir!

Frekkeh à la façon d’un taboulé

Ce taboulé constitue un repas complet. Je l’ai relevé de za’atar, qui est en fait un mélange d’épices du Moyen-Orient principalement composé de thym. On le sert habituellement avec du pain qu’on imbibe d’huile d’olive avant de le tremper. C’est d’ailleurs un condiment aromatique très pratique à avoir sous la main, pour garnir une salade, une pizza, une trempette ou une vinaigrette. Je fais le miens en mélangeant une proportion équivalente de sumac, de cumin moulu, de graine de sésame, de thym et d’origan.

taboulé de frekkeh

Ingrédients (4 portions)

1 tasse de frekkeh non cuit
2 tasses de pois chiches, cuits
1 courgette tranchée sur la longueur à la mandoline
1 tomate en dés
1 poignée de kale, émincée et massée avec de l’huile d’olive
2 à 3 oignons verts émincés
2 branches de céleri, émincées finement
1 poignée de persil plat émincée
1 poignée menthe émincée
2 c.s. za’atar
1 gousse d’ail émincée
jus 1/2 citron
1/4 tasse d’huile d’olive
1 avocat en dés
graines de chanvre (au goût)
sel et poivre

Instructions

Dans une casserole, porter 3 tasses d’eau légèrement salée à ébullition. Ajouter le frekkeh, baisser le feu et laisser mijoter à feu moyen-bas pendant environ 30 à 40 minutes. Lorsque le frekkeh est prêt (égoutter s’il reste encore de l’eau), laisser reposer 5 minutes à couvert.

Huiler légèrement les tranches de courgettes, et assaisonner. Griller de chaque côté (dans une poêle striée, au BBQ ou à la presse à panini). Réserver.

Pendant ce temps, préparer les légumes et les herbes et les déposer dans un bol. Ajouter le frekkeh, les épices, le jus de citron et l’huile. Assaisonner de sel et de poivre. Touiller, servir et garnir d’un peu de za’atar supplémentaire.