Curry de haricot rouge et romesco au garam masala

Voilà un bon mijoté de haricot qui réconforte! J’ai fait rôtir les choux romanesco au four séparément parce que j’adore la texture lorsqu’ils sont rôtis. Mais si vous voulez sauter une étape, vous pourriez tout simplement les ajouter au cari au même moment que les pommes de terre. Ils prendraient alors davantage les saveurs des épices. Le mélange d’épice est plus parfumé que piquant, mais n’hésitez pas à ajuster la quantité de piment de Cayenne pour le mettre à vôtre goût.

blog-6825

Ingrédients

2 oignons émincés
3 gousses d’ail émincées
1 à 2 c.s. de gingembre émincé
1 c.t. curcuma frais (ou en poudre)
1/2 c.t. graines de cumin
1/4 c.t. graines de moutarde
1/4 c.t. graines de coriandre
1 c.t. garam masala
1/8 à 1/4 c.t. piment de Cayenne
1 carotte en dés
1 pomme de terre en dés
1 chou romanesco en bouquet (ou un chou fleur)
1 conserve de tomates entières (je les ai légèrement broyé au pied mélangeur)
3 tasses de haricots rouges, cuits
huile de coco
coriandre fraîche au goût

Instructions

Dans une casserole, faire revenir les oignons à feu doux pendant une dizaine de minutes dans l’huile de coco. Ajouter l’ail, le gingembre, le curcuma, les épices, les carottes et les pommes de terre. Cuire une ou 2 minutes en brassant (ajouter 1 c.s. d’eau si le mélange colle dans la casserole). Ajouter les tomates, les haricots, et assaisonner au goût. Porter à ébullition et couvrir. Cuire à feu moyen environ 20 minutes, ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Pendant ce temps, mélanger les bouquets de romanesco avec un peu d’huile de coco, de sel et de poivre sur une plaque allant au four. Cuire environ 20 minutes à 425 en mélangeant à la mi-cuisson. Ajouter les romanescos dans le curry et cuire quelques minutes supplémentaires. Ajouter un peu d’eau ou de bouillon si la consistance du curry est trop épaisse. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Servir avec de la coriandre fraîche, et du riz brun.

 

 

Curry de courge aux lentilles et au lait de coco

J’adore la courge en curry. Je trouve que les épices relèvent très bien le sucré de la courge. J’avais fait plusieurs recettes par le passé que j’aimais bien (une de Jamie Oliver entre autre), mais c’est maintenant fait : voici LA recette à faire et refaire. Le secret est dans le curry à mon avis. Celui que j’ai utilisé provient de la Clef des champs, et je dois dire qu’il est vraiment excellent. En plus, c’est bio et fait par une petite entreprise de Val-David.

curry courge

Ingrédients (5-6 portions)

1  oignon haché
1 courge butternut épluchée et taillée en dés de 1 cm
4 gousses d’ail émincées
1 pouce de gingembre haché finement
1/2 c.t. piment fort haché (au goût)
1 poivron rouge taillé en dés
1/2 conserve de tomate en dés
2 tasses de bouillon de légumes
3/4 tasse de lentilles corail rincées
1 c.s. poudre de cari (j’ai utilisé le mélange de cari biologique la Clef des champs)
1/2 conserve de lait de coco
2 à 4 tasses de kale émincés (ou d’épinard)
1/2 tasses de pois verts
2 à 3 c.s. huile de coco (ou huile d’olive)

Instructions

Dans une grande casserole, faire chauffer l’huile et y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter la courge et le poivron et faire revenir quelques minutes supplémentaires. Ajouter l’ail, le gingembre, le piment fort et le cari, mélanger le tout et faire revenir 1 minute supplémentaire. Verser les tomates, le bouillon et les lentilles et bien mélanger. Saler au goût, couvrir et mijoter 20 à 30 minutes à feu doux. Remuer à quelques reprises pendant la cuisson et ajouter un peu de bouillon si nécessaire.

Lorsque les courges sont tendres, ajouter le kale, les pois et le lait de coco. Réchauffer quelques minutes et servir avec un riz brun.

Dhal de lentilles corail

Le dhal est un des seuls plat que je fais et refais toujours. C’est devenu un classique et un plat chouchou. J’aime bien le manger à la cuillère dans un bol comme on mange une soupe, alors que mon chum le mélange avec son riz. Quoiqu’il en soit, c’est chaud, savoureux et très réconfortant!

Dahl

Ingrédients (4 à 6 portions)

1 oignon en dés
1 branche de céleri en dés
3 gousses d’ail émincées
1 c.s. gingembre émincé finement
1 1/2 c.t. graines de cumin, moulu
3/4 c.t. curcuma
1 c.t. cari en poudre
1/4 c.t. graines de moutarde
1/4 c.t. graines de fenugrek
1 carotte râpée
1 1/2 tasses de lentilles corail, bien rincées
3 à 4 tasses d’eau
1 feuille de laurier
1 oignon taillé en demi-lune
1 tomate en dés
2 branches de thym
huile de coco (ou huile)
sel et poivre

Instructions

Dans une casserole à feu moyen, faire fondre l’oignon et le céleri quelques minutes dans un peu d’huile de coco. Ajouter l’ail, le gingembre et les épices. Cuire une minute. Ajouter les carottes, les lentilles, l’eau et la feuille de laurier. Saler et poivrer. Porter à ébullition, couvrir et cuire à feu moyen-doux 20 à 30 minutes. Ajouter de l’eau en cours de cuisson si nécessaire.

Dans une poêle, faire revenir l’oignon pour le caraméliser légèrement. Ajouter la tomate et le thym et cuire quelques minutes supplémentaire. Ajouter dans le dhal.

Garnir de coriandre si désiré, servir avec des légumes, du riz et/ou des chapatis.

Pilaf de millet au cari et rapinis rôtis

Comme je suis (malheureusement!!) intolérante au quinoa, je le remplace souvent par le millet. Tout comme le quinoa, le millet contient tous les acides aminés qui font en sorte que la protéine est complète. Par contre, comme cette céréale a tendance à être plus collante, j’essaie de ne pas trop la cuire. Il faut donc surveiller le temps de cuisson de près. Je la fais également revenir à sec dans une poêle au début de la cuisson. Cela fait ressortir une saveur de noisette. Vous pourriez remplacer le millet par du quinoa. Dans ce cas, il ne serait pas nécessaire de faire revenir le quinoa au préalable.

Rapini sur millet au cari

Ingrédients

1 1/4 tasse de millet
2 1/2 tasses d’eau bouillante
1 oignon rouge émincé
1 c.s. gingembre haché finement
3 gousses d’ail émincées finement
2 panais en dés
2 c.t. poudre de cari
1/4 à 1/3 tasse de canneberges séchées
1/2 à 2/3 tasse de noix de pacanes
1 citron
1/2 tasse d’herbes fraîches hachées (coriandre, basilic et ciboulette)
1 botte de rapini
huile d’olive
sel et poivre

Instructions

Préchauffer le four à 400. Sur une plaque, mélanger les dés de panais avec un fil d’huile d’olive et du sel. Faire dorer au four environ 10 minutes. Réserver.

Sur une autre plaque, étendre les rapinis et arroser d’un filet d’huile d’olive. Saler au goût. Faire dorer au four environ 15 à 30 minutes. Réserver.

Dans une poêle à feu moyen-élevé, faire revenir l’oignon quelques minutes. Ajouter l’ail et le gingembre, et cuire 2-3 minutes de plus. Ajouter la poudre de cari et cuire une minutes.

Dans une casserole à feu moyen, faire dorer le millet 3 à 4 minutes jusqu’à ce qu’il dégage une odeur de noisette. Retirer la casserole du feu, verser délicatement l’eau car le mélange aura tendance à faire de gros bouillon au contact de l’eau dans la casserole chaude. Remettre sur le rond à feu faible, ajouter le mélange d’oignons et d’épices, et couvrir. Cuire 15 à 20 minutes. Vers la fin de la cuisson, ajouter les canneberges et les panais. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Lorsque le millet est cuit, ajouter les noix, les herbes et le jus d’un demi citron.

Servir le pilaf de millet, et y déposer les rapinis en accompagnement. Garnir d’un quartier de citron.