Quinoa (ou freekeh) au pesto de coriandre, courge rôtie au four et sauce tahini

Quel mélange savoureux!  J’adore la sauce au tahini, j’en mettrais sur tout. Elle garnie ici un bol très savoureux, qui fait un repas complet. Comme je suis intolérante au quinoa, j’en ai fait 2 versions : une avec du freekeh pour moi et une au quinoa pour mon copain. Le pesto de coriandre est une très bonne façon de passer un restant d’herbes un peu défraîchie qui traîne au frigo. J’en avais fait une grande quantité que j’ai parla suite congelé dans des bacs à glaçons. C’est toujours pratique à avoir sous la main!

blog-7285

Ingrédients

1 1/2 tasse de quinoa rincé (ou freekeh)
1/2 tasse de pesto de coriandre (environ)
1 courge pelée, taillée en dés
1 tasse de pois chiches
2 tomates, coupées en deux sur l’épaisseur
huile d’olive
herbes (thym et origan)
pousse (facultatif)
sel et poivre

Pesto de coriandre

un bouquet de coriandre
1/2 tasse de cajou rôtie
jus 1/2 à 1 citron
1 c.s. huile de sésame
huile d’olive
sel et poivre

Sauce tahini

4 c.s. tahini
4 c.s. d’eau
jus 1/4 citron
1 gousse d’ail émincé
sel et poivre

Instructions

Sur une plaque allant au four, mélanger les dés de courges avec un filet d’huile et assaisonner de sel et poivre. Faire rôtir au four environ 30 minutes à 400, en brassant à la mi-cuisson.

Verser un filet d’huile d’olive sur les tomates, garnir d’herbes au choix, de sel et de poivre. Cuire environ 15 minutes au four.

Pendant ce temps, cuire le quinoa ou le freekeh selon les instructions du fabriquant. Lorsque la céréale est presque prête, ajouter les pois chiches pour réchauffer. Ajouter le pesto et bien mélanger. Assaisonner de sel et poivre au goût. Réserver.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce au tahini. Réserver.

Dans une assiette ou un bol, déposer le quinoa au pesto, garnir de dés de courges et arroser de sauce au tahini. Servir avec la tomate rôties et garnir de pousses si désiré.

Publicités

Mijoté de légumes et pois chiches à l’aneth

En revenant du marché, j’avais envie de manger tout plein de légumes. Comme nous sommes en plein dans la saison des récoltes, c’est le meilleur moment pour mettre en valeur les légumes débordant de fraîcheur. J’avais une idée de faire un genre de bouilli de légumes comme le faisait nos grands-mères, mais plus frais et plus croquant. Bon, mon plan a un peu changé en cours de route et ça ne ressemble pas tellement à un bouilli, mais c’était délicieux!

Mijoté légumes aneth

Ingrédients (4 portions)

3 échalotes françaises émincées grossièrement
5 à 6 gousses d’ail émincées grossièrement
3 c.s. d’huile d’olive
2 à 3 c.s. de vin blanc
2 tasses de pois chiches cuits
7 à 8 pommes de terre grelots, brossées  (coupées en 2 ou 4 si elles sont grosses)
2 tomates coupées en 8 quartiers
2 tasses de bouillon de légumes
2 tasses de brocoli taillé en bouquet
1/2 à 2/3 de pois verts frais, écossés (ou congelé)
1 tasse de pois mange-tout
sel et poivre
1 bonne poignée d’aneth et de ciboulette émincée
quartier de citron

Instructions

Dans une cocotte à feu moyen, faire revenir les échalotes et l’ail dans l’huile d’olive 3 à 4 minutes. Saler. Ajouter le vin blanc, et réduire de moitié. Ajouter les tomates, les pommes de terre, les pois chiches, le bouillon et assaisonner. Couvrir et mijoter environ 15 minutes, ou jusqu’à ce que les pommes de terre soit tout juste cuites. Ajouter les brocolis, les pois verts et les pois mange-tout. Cuire quelques minutes supplémentaires jusqu’à ce que les légumes soit cuit mais encore croquants. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.  Garnir des herbes et d’un quartier de citron et servir.

Ragoût de légumes d’été

Je me suis inspirée d’une recette du livre Vegetable literacy de Deborah Madison, que j’ai pas mal adapté avec les légumes que j’avais sous la main. Elle le faisait avec des haricots frais (black-eyed pea), mais comme mes haricots au jardin ne sont pas encore prêt, j’ai mis des pois chiches que j’avais au frigo. Vous pourriez les remplacer par tout autre sorte de haricot. C’est un plat très simple, mais très savoureux. Avec pleins de légumes de saison, c’est un hommage à l’été!

Mijoté légumes été

Ingrédients (4 portions)

1/2 poivron rouge en lanière
1/2 courgette en dés
1 oignon émincé
1 c.t. piment fort haché finement (ou plus, au goût)
3 tiges de fleurs d’ail, émincées
1 conserve de tomate
2 tasses de grains de maïs (frais ou surgelé)
3 tasses de pois sugar snap, mange-tout et/ou haricot (ou un mélange)
1 tasse de pois chiches
1 poignée de basilic frais
2 c.t. vinaigre balsamique
huile d’olive
sel, poivre

Instructions (4 portions)

Dans une petite poêle à feu moyen-élevé, faire revenir les courgettes pour bien les griller 4 à 5 minutes. Assaisonner et réserver. Dans la même poêle, faire revenir le poivron rouge 4 à 5 minutes jusqu’à ce que la peau commence à noircir. Déglacer avec le vinaigre balsamique, assaisonner et réserver avec les courgettes.

Dans une casserole, faire revenir l’oignon dans un peu d’huile à feu moyen-élevé 3 à 4 minutes. Ajouter le piment fort ainsi que la fleur d’ail, et cuire 2 à 3 minutes de plus. Ajouter les tomates, assaisonner et mijoter à couvert une dizaine de minutes. Ajouter le maïs, les pois sugar snap, les pois chiches et cuire 15 minutes. Ajouter un peu d’eau si le ragoût semble trop épais. Rectifier l’assaisonnement au besoin, ajouter le basilic et servir.

Servir avec la céréale de votre choix (du couscous dans mon cas) et/ou du pain.

Panais rôtis sur salade de lentilles au za’atar

J’avais tout plein de panais que j’avais reçus dans mon panier bio. Ma façon préférée de les servir est de les faire rôtir au four avec un peu d’huile d’olive. J’adore! Ils étaient donc la vedette de cette belle salade qui met encore une fois en vedette les épices du Moyen-Orient.

blog (1 of 2)

Ingrédients (4 portions)

10 panais, épluché et tranché en 2 sur le long
1 1/4 tasse de lentilles du Puy
1/2 tasse de couscous israélien
2 tasses d’épinards émincés
1 tasse de tomates cerises coupées en 2
1 grosse poignée d’herbes fraîches hachées (menthe, ciboulette, persil et coriandre)
1/4 tasse de raisin de Corinthe
1 c.s de za’atar (ou plus au goût)
1 gousse d’ail émincée
1 échalote française émincé
jus 1/2 citron

Sauce tahini

1 c.s. de tahini
1 c.s. d’eau
1 c.s d’huile d’olive
1 c.s. de jus de citron
sel, poivre

Instructions

Préchauffer le four à 400. Sur une plaque allant au four, étendre les panais, arroser d’huile d’olive et assaisonner de sel et de poivre. Cuire 20 à 30 minutes (selon la taille des panais) en retournant à la mi-cuisson.

Dans une casserole, cuire les lentilles dans de l’eau pendant 25 minutes (selon les instructions du fabriquant). Égoutter.

Dans une autre casserole, porter de l’eau salée à ébullition et y cuire le couscous 10 à 15 minutes jusqu’à la cuisson désirée. Égoutter.

Pour la sauce tahini, mélanger le tahini avec l’eau délicatement dans un petit bol. Le tahini deviendra un peu granuleux mais continuer de brasser. Le mélange s’amalgamera. Ajouter ensuite l’huile, le jus de citron et assaisonner. Réserver.

Dans une poêle, faire revenir l’ail et l’échalote 1 ou 2 minutes dans un filet d’huile d’olive. Ajouter les lentilles, le couscous et le za’atar. Faire revenir quelques minutes pour réchauffer le tout. Verser dans un bol, et ajouter les épinards, les tomates, les herbes , les raisins de Corinthe et le jus de citron. Assaisonner au goût et ajouter du za’atar si désiré.

Servir la salade de lentilles dans une assiette et y déposer les panais rôtis. Arroser d’un peu de sauce tahini, garnir d’un quartier de citron et servir.

 

 

 

Loubia (mijoté de haricot blanc)

La loubia est un plat de haricot blanc d’origine algérienne, mais qu’on peut retrouver également dans d’autres pays du Maghreb tel le Maroc ou la Tunisie. Ce plat est souvent cuisiné avec de la viande, mais je vous propose ici une version végétarienne. Un collègue algérien en mangeait un midi, et son repas semblait délicieux. J’ai donc décidé de tenter de reproduire la même chose. J’ai fait quelques recherches mais comme je ne trouvais pas de recettes satisfaisantes, j’ai tenté d’ajuster les épices à mon goût en essayant de ne pas trop dénaturé ce plat très simple et très réconfortant.

blog (1 of 1)

Ingrédients (5 portions)

5 tasses de haricots blancs cuits
4 tasses de bouillon de légumes (ou d’eau)
1 oignon finement émincé
3 gousses d’ail
2 c.s. pâte de tomate
2 c.s. cumin moulu
2 c.t. ras-el-hanout (ou un mélange maison de curcuma, cannelle, coriandre, piment de la jamaïque, gingembre)
2 c.t. harissa
6 tomates italiennes en dés (environ 2 tasses)
huile d’olive en quantité suffisante
persil frais haché
sel et poivre

Instructions

Dans un grand faitout à feu moyen, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter l’ail et faire dorer 2 à 3 minutes de plus. Ajouter les épices et bien enrober les oignons de ce mélange aromatique. Ajouter la pâte de tomate et le harissa et cuire 1 minute. Ajouter les tomates, le bouillon, les haricots et assaisonner. Laisser mijoter environ 20 à 30 minutes jusqu’à ce que la sauce épaississe. Rectifier assaisonnement si nécessaire.

Servir bien chaud dans des bols, garnir de persil, et déguster avec un bon pain chaud.

Pâtes au tofu ou macaroni à la « viande » revisité

Voici une recette que j’ai créée rapidement avec des restants un certain samedi midi. Depuis, c’est presque rendu un classique. Il y a peu de recette que je refais une base régulière (eh oui, j’ai le syndrome de toujours vouloir essayer de nouvelles choses!). Comme ça fait déjà 3 ou 4 fois que je la fais en quelques mois, je me suis dit qu’elle valait la peine d’être partagée! Le fait de faire revenir longtemps le tofu émietté le rend très proche de la texture de la viande hachée. Mêlé avec de la sauce tomate et des légumes, on pourrait presque faire passer le tout pour un macaroni à la viande! Les légumes pourraient varier en fonction de ce que vous avez sous la main et la sauce tomate pourrait en être une du commerce. Bref, vous voyez l’idée!

blog (1 of 1)

Ingrédients

1 paquet de pâtes courtes au choix
1/2 bloc de tofu
1 oignon émincé
5 gousses d’ail émincées
1/2 c.t. flocon piment fort
1 c.s. pâte de tomate
1 conserve de tomate (réduite en purée)
1 pied de brocoli, défait en bouquet
3 tasses de kale émincé
1/2 tasses de tomates séchées réhydratées dans l’eau 5 minutes
1/2 c.t. origan séché
sel et poivre

Instructions

Dans une casserole à feu moyen, faire revenir l’oignon, avec la moitié du piment fort et 2 gousses d’ail dans de l’huile d’olive jusqu’à ce que l’oignon soit translucide. Ajouter la pâte de tomate et cuire une minute. Ajouter les tomates et cuire 15 à 20 minutes. Assaisonner au goût.

Porter de l’eau salée à ébullition et y cuire les pâtes selon les instructions du fabriquant. Lorsqu’elles sont cuites, réserver un peu d’eau de cuisson des pâtes.

Pendant ce temps, faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et y émietter le tofu. Assaisonner de sel, poivre et y ajouter l’origan séché. Cuire à feu moyen-élevé pendant une bonne dizaine de minutes jusqu’à ce que le tofu soit bien doré. La texture ressemblera alors à celle de la viande hachée. Ajouter le brocoli, le reste de l’ail et le reste de piment fort et cuire quelques minutes. Ajouter la sauce tomate, le kale et les tomates séchées. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Ajouter les pâtes, bien mélanger et ajouter un peu d’eau de cuisson si nécessaire pour allonger la sauce. Servir!

Ratatouille au four, et tofu sauté

Je fais de la ratatouille depuis plusieurs années. Habituellement, je la fais dans une casserole comme un mijoté. Ça donne quelque chose de beaucoup plus « sauceux » puisque les légumes rendent beaucoup d’eau. Récemment, un collègue m’a mentionné qu’il la faisait au four. J’ai donc testé cette variante, et j’aime beaucoup mieux. Les légumes deviennent très fondants. Les tomates ont été ajoutés de deux façons : les tomates cerises entières sont cuites au four pour avoir des bons morceaux de tomate à se mettre sous la dent, et un peu de sauce tomate pour éviter de devoir mettre trop d’huile. Je la sers habituellement avec du tofu, mais vous pourriez y ajouter des pois chiches, la servir sur un nid de pâtes ou en accompagnement d’un poisson grillé.

ratatouille

Ingrédients (4 portions)

1 aubergine taillée en dés d’environ 1 cm
2 courgettes taillées en dés d’environ 1 cm
2 poivrons rouges taillés en dés d’environ 1 cm
1 oignon émincé finement
10 gousses d’ail (les miennes étaient assez petites, j’ai mis presque toute la tête!)
1 tasse de tomates cerises entières
2 tomates en dés
1/4 à 1/2 c.t. origan séché (ou frais si vous en avez)
1/4 à 1/2 c.t flocon de piment fort
1 c.s. pâte de tomate
huile d’olive en quantité suffisante (1/4 tasse environ)
1/2 bloc de tofu taillé en dés d’environ 1 cm
1 c.s. vinaigre balsamique
sel, poivre
basilic frais

Instructions

Préchauffer le four à 375.

Dans un plat allant au four, mélanger l’aubergine, les poivrons, les courgettes, les oignons et les tomates cerises, avec la moitié de l’ail, l’huile d’olive, l’origan, du sel et du poivre. Cuire au four pendant environ une heure.

Pendant ce temps, dans une petite casserole à feu moyen, dorer l’équivalent d’une gousse d’ail et les flocons de piment dans un peu d’huile d’olive environ 1 à 2 minutes. Ajouter la pâte de tomate, mélanger et cuire encore 1 minute. Ajouter les tomates et laisser mijoter une dizaine de minutes. Assaisonner de sel et poivre. Si nécessaire, ajouter une pincée de sucre pour enlever l’acidité si les tomates ne sont pas de saison.

Dans une poêle, faire sauter les dés de tofu dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés, soit 5 à 10 minutes. Saler. Lorsqu’ils ont atteints la coloration désirée, ajouter le vinaigre balsamique et bien mélanger.

Vers la moitié de la cuisson de la ratatouille, sortir le plat du four et y ajouter la sauce tomate, les dés de tofu et l’ail restant. Bien touiller, et poursuivre la cuisson.

Lorsque les légumes ont l’air bien fondant, la ratatouille est prête. Servir avec du basilic frais ciselé, et un bon pain chaud.